GRAND PARIS
Seine Ouest

9 route de Vaugirard

92196 Meudon Cedex

Vous êtes ici :
Accueil>Cadre de vie>Espaces verts, aires de jeux>Paysagistes de renom>André Le Nôtre - Square Boyan (aménagé dans l'emprise de l'ancien parc du Chancelier Le Tellier)

André Le Nôtre - Square Boyan (aménagé dans l'emprise de l'ancien parc du Chancelier Le Tellier)

En hommage à André Le Nôtre (1613-1700), 2013 a été déclarée « Année Le Nôtre », afin de célébrer le quadricentenaire du plus célèbre des jardiniers, créateur des jardins de Vaux-le-Vicomte, Versailles, Chantilly, Sceaux et Saint-Cloud. Sa notoriété est telle que de nombreux jardins au tracé classique lui sont souvent attribués, sans preuve formelle.

Fils et petit-fils de jardiniers, André Le Nôtre nait dans le jardin des Tuileries, là même où son père Jean est dessinateur « des plants et jardins », et coresponsable avec Claude Ier Mollet de ce jardin. Il suit une formation dans l’atelier de Simon Vouet (1590-1649), premier peintre du roi, et collabore avec l’architecte François Mansart. Il est connu pour sa maîtrise de l’optique et des proportions. Son principal chef-d’œuvre est Vaux-le-Vicomte qui permet aussi à sa carrière de démarrer puisque Louis XIV le prend ensuite à son service pour le chantier gigantesque que sera Versailles.

Son petit-neveu, Claude Desgots, devient son collaborateur privilégié puis son héritier. André Le Nôtre n’a laissé aucun traité ni écrit. Il est enterré à proximité immédiate du jardin des Tuileries, dans l'église Saint-Roch (Paris).

 

C’est en son hommage que la manifestation nationale « Rendez-vous aux jardins » prend pour thème cette année « Le jardin et ses créateurs ». Au cours de 2013, les évènements dédiés à Le Nôtre sont nombreux :

Tuileries
Vaux-le-Vicomte
Saint-Germain-en-Laye
Versailles
Domaine de Sceaux

Les professionnels du jardin lui rendent aussi hommage avec la création du Prix international André Le Nôtre®, récompensant un paysagiste-concepteur pour l’ensemble de son œuvre.

 

Tableau d’honneur

  • Chevalier de l'ordre de Saint-Michel (1675)
  • Anobli par Louis XIV (1681), il choisit trois limaçons et une pomme de chou pour orner son blason
  • Chevalier de l'ordre de Saint-Lazare (1681)

 

Postes occupés et reconnaissance

  • Jardinier du roi aux Tuileries (1637)
  • Dessinateur des jardins du roi (1643)
  • Contrôleur général ancien des bâtiments du roi (1653)

 

Citation

« Le Nôtre est un génie contrarié par la nature. Il est tellement géomètre qu'elle doit lui faire une place, mais il sait s'appuyer sur elle pour profiter de sa force. Il capte la logique du paysage et lui donne son sens, la prolonge, l'accentue, la magnifie. On voit le peintre. » (Erik Orsenna, de l’Académie française)

 

Conceptions sur le territoire de GPSO

Ancien parc du Chancelier Le Tellier - Chaville

Aujourd’hui disparu, le château de ce parc occupait l'emplacement de l’actuel groupe scolaire Anatole France. Le petit square Boyan se trouvait donc dans cette ancienne emprise. Bien qu’il n’y ait aucune certitude sur la paternité de Le Nôtre, le site Internet du ministère de la Culture et de la Communication le laisse largement supposer.

 

Domaine national de Meudon et terrasse de l’Observatoire - Meudon

Propriété de l’Etat gérée par la Ville de Meudon, ce domaine s’étend sur 9 hectares.
La célèbre terrasse d’une superficie de 61 565 m2 surplombe toute la ville, en offrant une vue exceptionnelle sur Paris. L'allée centrale, bordée de platanes taillés en rideau, mène à un escalier monumental conduisant au jardin de l’Orangerie. Depuis celui-ci, se remarque le tapis vert prolongeant la perspective, œuvre de Le Nôtre, jusqu’à Meudon-la-Forêt. Afin de rendre hommage au célèbre jardinier, la moitié des étudiants en 2e année de formation de paysagiste DPLG de l’Ecole Nationale Supérieure du Paysage de Versailles se sont réapproprié les lieux à la manière d’un Le Nôtre des temps modernes en dessinant dans un « workshop » une esquisse des terrasses de Meudon réaménagées. Celle-ci est reproduite grandeur nature sous forme d’installation éphémère, entre mai et juin 2013, par le service des Parcs et jardins de la Ville de Meudon et les apprentis horticulteurs du Village éducatif Saint-Philippe. Elle sera ainsi visible tout l’été 2013.

 

Domaine des princes de Bourbon-Conti, aujourd’hui disparu, sur une partie duquel a été aménagé le parc Henri Barbusse, à Issy-les-Moulineaux

D’après les sources, une partie des jardins est due à André Le Nôtre ainsi qu’à Claude Desgots. La composition au tracé classique est connue grâce à une gravure de Mariette (début du XVIIIe siècle). Sa description est fournie par le contrat de vente (parterres, boulingrins, bois, charmilles, rond d’eau, fontaines….) et son organisation est à apprécier sur une maquette du domaine, conservée dans le musée français de la carte à jouer, à Issy-les-Moulineaux. Toujours visible, le bassin du parc Henri Barbusse est un vestige du domaine des princes de Bourbon-Conti.

Pour en savoir davantage sur les créateurs liés à ce parc, consultez les pages consacrées à Claude Desgots et Bessas

Créations emblématiques

  • Parc du château de Chantilly (Oise)
  • Jardins de Vaux-le-Vicomte à Maincy (Seine-et-Marne)
  • Jardins de Saint-Germain-en-Laye (Yvelines)
  • Domaine de Versailles et de Trianon (Yvelines)
  • Parc de Sceaux (Hauts-de-Seine)
  • Domaine national de Saint-Cloud (Hauts-de-Seine)

 

En savoir plus

  • « Abrégé de la vie d'André Le Nostre » de Claude Desgots (1730)
  • « Portrait d'un homme heureux, André Le Nôtre 1613-1700 » d’Erik Orsenna (Folio n° 3656, 2009)
  • « Les jardins de Le Nôtre en Ile-de-France » d’Aurélia Rostaing (Editions du patrimoine, Centre des monuments nationaux, collection « Itinéraires », 2010)
  • « Chaville, promenade entre ville et forêt », sous la coordination éditoriale de Marielle Rigault-Croquette et Carol Bücher (Ville de Chaville / Silvana Editoriale, 2011)
  • « Chloroville » n° 102, (Ville de Meudon, janvier 2013)
  • « André Le Nôtre » sous la rédaction en chef de Pascale Bertrand (SFPA, collection « Connaissance des arts », Hors-série n° 575, 2013)
  • « André Le Nôtre et les jardins de Chantilly aux XVIIe et XVIIIe siècles » de Nicole Garnier-Pelle (Editions d’art Somogy / Domaine de Chantilly, 2013)

Dernière Minute