GRAND PARIS
Seine Ouest

9 route de Vaugirard

92196 Meudon Cedex

Vous êtes ici :
Accueil>...>Eau>Fontaines et bassins>Boulogne-Billancourt>Bassins de l'Hôtel de Ville

Bassins de l'Hôtel de Ville

Un mur d'eau et des jets d'eau devant une mairie inscrite à l'inventaire des Monuments historiques.

Localisation : jardins de l'Hôtel de Ville - 26, avenue André Morizet - Boulogne-Billancourt

Concepteur : Michel Pena, paysagiste

Epoque : 1992

Description : Ensemble composé de 5 bassins encadrant le bâtiment de l'Hôtel de Ville, dû à l'architecte 1ergrand prix de Rome (1899), Tony Garnier (1869-1948) et inscrit à l'inventaire des Monuments historiques.

Ces bassins d'une capacité totale (bâche de reprise comprise) d'environ 300 m3, sont gérés à partir d'un même local technique situé en sous-sol, au « niveau -1 » du parking souterrain.

Dans le premier bassin (côté avenue André Morizet, entre l'Hôtel de Ville et le commissariat), l'eau sort en résurgence sous le trottoir par une large ouverture. Son cours est perturbé par la présence de trois rochers posés sur le fond provoquant des « vaguelettes » se répercutant jusqu'au milieu du bassin.

Dans sa continuité, le deuxième bassin serpente jusqu'à la rue de la Saussière. Il est animé en son centre par une série linéaire de jets « brouillard », et jets « veine pleine » fonctionnant ensemble ou de façon alternée.

Le troisième bassin (entre la rue Jules Henripré et la rue de la Saussière), est animé sur son cours par la présence de plusieurs jets « émulsionnés » dont certains émergent d'une demi-sphère de pierre du Hainaut noire.

Le quatrième bassin, pendant du précédent, serpente le long de la rue Gallieni, sur la face arrière du bâtiment de l'Hôtel de Ville et est animé par le même type de jets. Entre ces deux bassins, le dernier et le plus large fait face à l'arrière du bâtiment de l'Hôtel de Ville côté rue Jules Henripré. Il semble s'écouler vers l'entrée du parking souterrain (escaliers mécaniques et ascenseurs) grâce à neuf cascades formant un mur d'eau. Une jardinière plantée d'eulalies à feuillage marqué de bandes jaunes (Miscanthus sinensis 'Zebrinus') émerge au milieu de ce cinquième et dernier bassin.

Effet d'eau : vaguelettes, jets « brouillard », jets « veine pleine », jets « émulsionnés » et cascades.

Histoire : Les bassins ont été créés dans le cadre de l'aménagement paysager des jardins de l'Hôtel de Ville, conçus par le paysagiste Michel Pena de 1992 à 1993. Des travaux de reprise ponctuelle ont commencé en 2002.

Dernière Minute

  • 7ème Festival des sports de nature
    Samedi 24 juin au Complexe sportif Marcel Bec J-33