GRAND PARIS
Seine Ouest

9 route de Vaugirard

92196 Meudon Cedex

Vous êtes ici :
Accueil>Cadre de vie>Espaces verts, aires de jeux>Lectures vertes>Chaville, promenade entre ville et forêts

Chaville, promenade entre ville et forêts

D'où viennent les noms du Doisu, de la Mare Adam, de la Martinière ou encore du Puits-sans-Vin ? La Ville de Chaville propose un ouvrage révélant leurs origines parmi bien d'autres, tout en retraçant l'histoire d'une ville édifiée au fil des siècles entre deux forêts. Histoire, personnalités et patrimoine y révèlent la diversité de son paysage.

Vue de ChavilleEn mai 2011, la Ville de Chaville a édité « Chaville, promenade entre ville et forêt »inspiré de l'ouvrage « Chaville au fil des rues », (L'Arche, 1995) aujourd'hui épuisé. Tirée à 2000 exemplaires, cette nouvelle édition est à cette occasion enrichie d'une préface sur l'histoire de Chaville, d'un chapitre sur les forêts et de la mise en valeur de son patrimoine et de son paysage urbain. Cet ouvrage de 136 pages richement illustré dresse en premier lieu un aperçu de Chaville à travers les siècles en retraçant les grandes étapes depuis le Mésolithique jusqu'à l'actuelle rénovation du centre-ville, en passant par le IXe siècle, le XVIIe siècle avec le château de Michel III Le Tellier aux jardins dont il est dit qu'ils seraient dus à André Le Nôtre, le siècle des Lumières, l'essor urbanistique avec la blanchisserie puis l'arrivée du chemin de fer, sans oublier les fêtes du muguet. La deuxième partie du livre est consacrée à Chaville et ses forêts, celles de Meudon et Fausses Reposes qui, à elles deux, occupent 44 % de son territoire, soit 156 hectares.

Fleurissement à ChavilleLa partie principale de l'ouvrage raconte l'histoire des rues, des sentes et des lieux-dits de Chaville. Une liste alphabétique de ces lieux renvoie sur un plan de ville facilitant ainsi leur situation. Depuis « A » comme la place Albert Héry jusqu'à « V » comme la rue Voltaire, toutes les voies sont passées en revue pour dévoiler au fil des pages un territoire entre ville et forêt. Quelles sont les origines du Doisu, des 8 bouteilles, de la Mare Adam, de la Martinière, du Puits-sans-Vin, du square Gaston Robert Audonnet ou encore du pont de la Femme sans tête ? Toutes les réponses à ces interrogations figurent dans les pages de ce livre, fruit d'un an de travail entre les services de la Ville et différentes personnalités locales. Au long de ces définitions, sont dressés les portraits de personnalités chavilloises, à l'instar du journaliste, grammairien et poète Marcel Schwob (1867-1905), du sculpteur Antoine Etex (1808-1888), du peintre paysagiste Paul Huet (1803-1869) ou du poète, essayiste et journaliste Philippe Soupault (1897-1990). Ce livre invite également à découvrir l'histoire au fil d'une toponymie des plus poétiques, à travers la rue du Clos fleuri, le clos de la Petite Provence, la rue du Printemps, les rues des Glycines, du Gros chêne, des Jonquilles, des Lilas, des Violettes ou encore l'allée des Rosiers, bref un réseau viaire qui fleure bon la nature. Des encadrés retracent l'histoire de la blanchisserie, des gares, des glacières ou des guinguettes.

Forêt de ChavilleL'iconographie de cet ouvrage est essentielle et basée sur un fonds comportant des photographies en couleurs contemporaines et des reproductions de cartes postales anciennes et d'autres documents issus des Archives municipales ou des Archives départementales des Yvelines et des Hauts-de-Seine. Le dernier chapitre, intitulé « Arrêt sur images », met à l'honneur le visuel dans lequel le fleurissement mis en place par le service des parcs et jardins est à l'honneur, mais aussi le concours des maisons et balcons fleuris. L'architecture et les sentes pittoresques sont également au coeur des mosaïques de photographies de ce chapitre ainsi que la « fontaine cascade » de la rue de la Source et le puits de la villa de la Gare. Pour le lecteur de ces pages, Chaville apparaît réellement comme une ville à la forêt, où l'histoire et la nature ont façonné un urbanisme à échelle humaine dans un cadre des plus verdoyants avec vignes, serres, jardins et lacs. Chaque lecteur de ce livre est assuré de connaître davantage l'histoire de Chaville.

Le livre peut se procurer en complétant un bon de commande accessible à partir du site Internet de la ville :

Dernière Minute