GRAND PARIS
Seine Ouest

9 route de Vaugirard

92196 Meudon Cedex

Vous êtes ici :
Accueil>...>Biodiversité>Flore>Patrimoine arboré>Le patrimoine arboré de Chaville

Le patrimoine arboré de Chaville

En décembre 2010, GPSO a lancé une campagne d'étude phytosanitaire sur l'ensemble de son territoire. Celle-ci menée par l'Agence de l'Arbre a pour but de cartographier (GPS), inventorier, expertiser l'ensemble des sujets suivant des points de vue sanitaire et mécanique.

Bilan de la ville de Chaville

La mission a porté sur l'étude relative aux 863 emplacements d'arbres (hors sujets implantés sur les voies départementales, relevant de la seule compétence du Conseil départemental des Hauts-de-Seine) présents dans 61 sites (écoles, cimetière, stades, parcs, jardins, rues,...) et pour lesquels des travaux ont à l'issue été préconisés.

Patrimoine arboré de ChavilleLe diagnostic révèle une bonne diversité avec 79 essences différentes plantées dont 38 sont représentées par au moins 5 individus : frênes, marronniers, féviers d'Amérique, érables planes, pruniers myrobolans... Cette richesse est due à une mise en place progressive de nouvelles plantations. Très peu d'altérations sont observables au niveau des racines et des collets (pieds d'arbres). En outre, il est à signaler que plus de 37 % sont garnis de plantes couvre-sol à leur pied. Une belle espérance de maintien est constatée et en particulier pour 80,90 % d'entre eux.

Le patrimoine arboré de Chaville est donc diversifié avec un beau potentiel d'avenir et ce notamment grâce à une forte proportion de jeunes sujets. En revanche, quelques problématiques ont été signalées, notamment en raison de tailles parfois trop fortes sur des sujets matures.

Les agents de GPSO en charge du patrimoine arboré suivent l'évolution de l'état phytosanitaire et mécanique individuel de chaque arbre. Dans l'hypothèse de risques avérés de rupture potentielle, ils conduisent des opérations de mise en sécurité et créent des plans de gestion.

Ainsi, au regard de l'étude de l'Agence de l'Arbre sur le patrimoine chavillois, il s'avère que 146 arbres nécessitent une intervention de diminution du risque et 8 autres des investigations complémentaires. De manière plus drastique, des préconisations sécuritaires ont été formulées à l'égard de 39 arbres proposés à l'abattage (fragilisés par des cavités ou des champignons). Ils sont en cours de remplacement par de nouveaux sujets dans le cadre de la campagne de replantation 2011-2012. Avant toute intervention, une information destinée aux usagers et aux riverains est systématiquement affichée au préalable sur place.

Une expertise étendue

Après Chaville, l'Agence de l'Arbre est intervenue à Sèvres, avant de répertorier et analyser les arbres du territoire de Boulogne-Billancourt. Il restera ensuite à traiter Ville-d'Avray, Vanves et Meudon. Fin 2012, GPSO sera en parfaite connaissance de l'état phytosanitaire et mécanique de son patrimoine arboré.

Dernière Minute