GRAND PARIS
Seine Ouest

9 route de Vaugirard

92196 Meudon Cedex

Vous êtes ici :
Accueil>Cadre de vie>Biodiversité>Faune>Partenariat avec la LPO

Partenariat avec la LPO

En 2009, Val-de-Seine (regroupant Boulogne-Billancourt et Sèvres), signait avec la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO- association de protection de la nature reconnue d'utilité publique) une convention de mise en place d'une politique globale de préservation de la biodiversité et de labellisation de parcs et jardins du territoire en « Refuge LPO ».

Cette labellisation formalisait l'engagement de l'agglomération dans une démarche de valorisation et d'amélioration du patrimoine naturel.

Des parcs labellisés « Refuges LPO »

Inauguration d?un refuge au mail du maréchal juin à boulogne-billancourtDès 2009, la LPO a réalisé un inventaire de la biodiversité à Boulogne-Billancourt et à Sèvres identifiant des enjeux de protection de la biodiversité dans ces communes et proposant des mesures concrètes de gestion.

Ce diagnostic a permis d'identifier des zones particulièrement intéressantes pour la biodiversité (Parcs Edmond de Rothschild et Léon Blum, labellisés « Refuge LPO » dès 2009).

En 2010, 5 autres sites ont été inscrits au réseau des refuges : le mail du Maréchal Juin, le jardin de l'Hôtel de Ville, le square Maître Jacques et le jardin Guilbaud à Boulogne-Billancourt ainsi que le parc Brimborion à Sèvres.

Depuis 2010, ce travail est désormais poursuivi par la CA GPSO. D'autres diagnostics écologiques sont prévus dans le cadre de l'élaboration du schéma de Trame Verte et Bleue qui permettront d'identifier de nouveaux sites susceptibles d'être labellisés.

Des actions concrètes et diversifiées

Dans les parcs classés « Refuge », la Ligue de Protection des Oiseaux a élaboré des plans de gestion qui permettent d'adapter ou de faire évoluer les pratiques des jardiniers. En complément, des mesures d'aménagement de l'espace, pour le rendre favorable à l'accueil de la faune et de la flore, sont progressivement mises en place.

Poule d'eau au solL'association propose également des activités pédagogiques dans les écoles et centres de loisirs afin de valoriser les actions de protection et d'impliquer les enfants et les jeunes. Les classes et centres de loisirs ont eu l'occasion de découvrir la biodiversité qui les entoure par l'intermédiaire d'activités en salle et en extérieur (Parc Edmond de Rothschild et Parc de Brimborion). Ces activités ont été réalisées en 2010 et se sont poursuivies durant l'été 2011.

Enfin, les jardiniers des espaces verts participent à une formation dispensée par la LPO. L'objectif est d'apporter une approche naturaliste par la reconnaissance des espèces animales et végétales qui s'y développent ainsi que des conseils pour préserver et favoriser la faune et la flore. Ces formations s'avèrent un lieu d'échange de bonnes pratiques sur la gestion différenciée et sur les mesures d'aménagement favorable à la biodiversité.

Ce partenariat exemplaire doit être étendu aux autres communes de l'agglomération et largement mis en valeur dans le cadre de la politique globale de préservation du patrimoine naturel de GPSO. La prise en compte de la biodiversité à l'échelle de l'agglomération marque une dynamique nouvelle vers une préservation durable du patrimoine écologique.

Dernière Minute

  • 7ème Festival des sports de nature
    Samedi 24 juin au Complexe sportif Marcel Bec J-28