GRAND PARIS
Seine Ouest

9 route de Vaugirard

92196 Meudon Cedex

Vous êtes ici :

Parasites identifiés sur le territoire

Les arbres sont sujets à des maladies ou sensibles à l'attaque d'insectes ou de champignons parasites quand ce ne sont pas des pollutions atmosphériques (pluies acides). Vous retrouverez ci-dessous les trois plus fréquentes observées sur le territoire de GPSO.

La mineuse du marronnier (Cameraria ohridella)

Sans doute la plus visible du public, la mineuse du marronnier occasionne le dessèchement des feuilles des marronniers très tôt dans l'année. Elle est due à la chenille d'un petit lépidoptère (Cameraria ohridella). Si elle n'est pas fatale à l'arbre, elle le fatigue.

La seule préconisation efficace est de brûler les feuilles mortes pour limiter les pontes. La proximité de parcs et boisements ne permet toutefois pas une généralisation de ce traitement efficace en raison du nombre de feuilles concernées et de la taille des arbres.

L'armillaire couleur de miel (Armillaria mellea)

L'armillaire couleur de miel est un champignon de sol qui peut provoquer la mort de certains arbres en les dévitalisant. Des marronniers ont déjà du être malheureusement abattus en conséquence sur Boulogne-Billancourt pour des raisons de sécurité.

Le phellin tacheté (Phellinus punctatus)

Le phellin tacheté est un champignon créant des ruptures de bois très dangereuses. Seule la suppression des arbres atteints permet d'interrompre une telle propagation. Il concerne les platanes.

Il est à noter que des champignons peuvent apparaître en cas de « stress » de l'arbre, dû à des tranchées, des tailles drastiques, des manques d'eau ou encore l'utilisation de sels de déneigement.

Dernière Minute