GRAND PARIS
Seine Ouest

9 route de Vaugirard

92196 Meudon Cedex

Vous êtes ici :
Accueil>Cadre de vie>Déplacements>Transports en commun

Transports en commun

GPSO compte plus de 315 000 habitants et 166 000 salariés. Proposer à la population un réseau de transports cohérent et dense constitue une priorité.

A ce titre, Grand Paris Seine Ouest est un acteur incontournable des déplacements, en collaboration avec le Syndicat des transports en Ile-de-France (STIF), la Région Ile-de-France et le Conseil général des Hauts-de-Seine.

Renforcer le maillage des transports en commun

Les 8 villes de GPSO sont traversées par plusieurs infrastructures de transports : 2 tramways, 4 lignes de métro, 1 ligne de RER, 2 Transiliens ainsi que 70 lignes de bus, 7 navettes locales et 12 circuits de transports scolaires.

Pour répondre aux besoins quotidiens des habitants et salariés, Grand Paris Seine Ouest apporte la plus haute exigence à la qualité du service rendu par son réseau de transport. Elle assure ainsi un suivi attentif et quotidien sur le terrain.

Depuis 2011, une réflexion est engagée sur l'évolution du réseau pour en renforcer la cohérence et proposer un véritable réseau intercommunal, homogène et équitable. Grand Paris Seine Ouest travaille en partenariat étroit avec le Syndicat des Transports d'Ile-de-France pour adapter l'offre des lignes d'autobus sur le territoire et accompagner financièrement, le cas échéant, le développement du réseau régional. Fréquence des lignes, amplitudes, tracés doivent être adaptés pour répondre aux besoins de chacun. Une qualité de service accrue est également à contractualiser avec le STIF et les transporteurs.

Faciliter l'accès aux transports en commun

Pour faciliter les déplacements quotidiens des habitants et des salariés, GPSO mène des actions pour améliorer la sécurité, l'intermodalité et l'information des usagers.

Outre la mise aux normes des arrêts de bus pour les personnes à mobilité réduite, GPSO pilote ou contribue à plusieurs projets d'aménagement opérationnel de gares (par exemple, à Meudon Val Fleury avec la couverture des voies et sa mise en accessibilité, à Issy - Val de Seine avec la création d'un accès supplémentaire, ou entre les Epinettes et le RER Issy avec la création d'escaliers mécaniques).

Préparer l'avenir et les transports de demain

Aux côtés de ses partenaires institutionnels et en coproduction avec les 8 villes, GPSO prépare l'avenir et participe à l'émergence des transports de demain.

Grand Paris Seine Ouest étudie les mutations urbaines et leur impact sur la desserte afin d'accompagner l'évolution du réseau de transport. Elle finance les infrastructures ou le réseau de bus lorsque cela s'avère opportun pour le développement du territoire, dans le cadre de projets pilotés par le STIF.

A court, moyen et long termes, les 8 communes sont concernées par plusieurs projets majeurs :

  • la desserte par le tramway T6 de Meudon-La-Forêt depuis Châtillon-Montrouge et en direction de Vélizy et Viroflay (mise en service du 1er tronçon depuis fin 2014 et du 2e tronçon mi 2016).
  • le prolongement de la ligne 12 entre Mairie d'Issy et Issy RER, voire jusqu'au Carrefour de la Ferme,
  • la deuxième branche du site propre « Croix du Sud » portée par le Conseil général des Hauts-de-Seine : tramway Antony-Clamart, et son prolongement vers Issy RER.
  • le transport en déclivité de Meudon et le TCSP du Val-de-Seine feront l'objet de réajustements compte tenu de la nouvelle donne de Grand Paris Express.

Compte-tenu des fortes mutations urbaines à venir, GPSO porte une attention particulière à l'évolution de la desserte du corridor de la Seine. Le fleuve est, en effet, au coeur de la stratégie de développement du territoire. Le tramway T2 a préfiguré l'axe Seine en transport en commun, reliant le pôle d'emplois de la Défense au nouveau pôle d'emplois d'Issy-les-Moulineaux.

Grand Paris Express :

Avec la construction du métro Grand Paris Express, GPSO verra son territoire desservi par 3 stations (Pont de Sèvres, Issy RER et Fort d'Issy/Vanves/Clamart). Les déplacements de banlieue à banlieue seront plus rapides pour les habitants et les salariés. Il convient donc d'assurer des connexions pertinentes entre le réseau existant et cette nouvelle infrastructure, au sein du territoire et vers l'extérieur.

Le réseau existant

En savoir plus

Liens

Dernière Minute