GRAND PARIS
Seine Ouest

9 route de Vaugirard

92196 Meudon Cedex

Parc Paumier

PR®7 « Sentier des trois vallées »

Meudon

En suivant les traces de l’Histoire


L’ancienne seigneurie de Fleury est connue depuis le Moyen âge. Elle est acquise par Abel Servien en 1656 puis devient un « bien de la Couronne » en même temps que le château de Meudon. En 1779, Louis XVI la cède à Louis Thomas Richard d’Aubigny, administrateur général des postes du royaume. Il fait construire un château et un parc.

Emile Paumier fait don de ce parc à la Fondation de France qui en offre les deux tiers à la Ville de Meudon. En 1980, le château est détruit en raison de son délabrement. Le parc est inauguré le 6 novembre 1982. En 1992, l’annexion d’une propriété voisine permet d’agrandir le parc de 7 000 m2.

Quelques pas dans le parc


C’est sur un versant du vieux Meudon que prend place le parc Paumier. En partie basse, il est distant de 300 mètres de la gare de « Meudon Val-Fleury » (RER C). En partie haute, en empruntant la ruelle des Ménagères, il est aisé de se rendre à la Maison de la nature de GPSO.

Il est composé de grandes pelouses agrémentées d’arbres. Une aire de jeux en partie basse, des tables de ping-pong et un terrain de basket permettent aux enfants et adolescents de jouer dans ce cadre exceptionnel. Le long de l’allée principale, une sorte de rivière artificielle composée de roches et plantés de laîches (Carex) permet de renforcer le côté paysager du parc.

Le principal intérêt, outre la vue sur le Val Fleury avec à l’horizon les alignements de platanes taillés en rideau de la terrasse de l’Observatoire et le dôme caractéristique de celui-ci, demeure le patrimoine arboré du lieu dont un exceptionnel robinier entouré d’un banc carré en bois. Plusieurs de ces arbres sont identifiables grâce à de petites plaques émaillées renseignant sur ses noms vernaculaire et scientifique et avec un dessin de son feuillage et une description sommaire.

But de promenade


Parmi les sculptures du parc sont à remarquer « Neptune II » (1969). Elle est due à François Stahly (1911-2006). Ce sculpteur vivait à Meudon depuis 1949. Elu à l’Académie des Beaux-Arts, François Stahly est primé et distingué à plusieurs reprises.

Parmi ses œuvres, l’une des plus connues en région parisienne est la fontaine (1967-1968) au bord du miroir d’eau du parc floral de Paris. D’autres sont visibles au Musée d’Art et d’Histoire de Meudon. Le 14 septembre 2013, la Ville de Meudon inaugure et lui dédie le jardin François Stahly, situé en face de ce musée, orné de deux œuvres de l’artiste.

Dernière Minute