GRAND PARIS
Seine Ouest

9 route de Vaugirard

92196 Meudon Cedex

Vous êtes ici :
Accueil>Cadre de vie>Stationnement

Stationnement

La loi du 27 janvier 2014 de « modernisation de l'action publique territoriale et d'affirmation des métropoles » (dite MAPTAM) a introduit une profonde réforme du stationnement payant sur voirie depuis le 1er janvier 2018. Désormais les communes ou les intercommunalités compétentes en matière de mobilité doivent fixer les redevances d'occupation (tarifs de stationnement) et le montant du forfait de post-stationnement (FPS) qui remplace l'amende pénale. L'Etablissement Public Territorial Grand Paris Seine Ouest est ainsi chargé de mettre en oeuvre cette réforme.

Stationnement actu voirieBandeau Zonage   PV électronique 

Réforme nationale du stationnement   Où se garer et à quel prix ?           Le contrôle du stationnement

bandeau fps  2place PMR   Horodateur_smartphone

        Le FPS en pratique                               Stationnement PMR                         Les innovations

 

La politique de stationnement de Grand Paris Seine Ouest vise à :

Partager l’espace public

L’espace public est rare en ville alors que les besoins sont nombreux, variés et croissants…

La politique de stationnement doit ainsi prendre en compte les évolutions techniques et les différents modes de transports utilisés pour offrir un usage serein à tous : deux-roues, Vélib', autobus, tramway, taxi…

Chaque mode de déplacement implique un espace sur les trottoirs ou la chaussée pour circuler en sécurité. Une attention particulière est également donnée aux personnes ayant des besoins spécifiques, comme les enfants ou les personnes en situation de handicap.

Or, les voitures particulières consomment un espace important dans les villes et leur stationnement se fait parfois au détriment de l’utilisation d’autres modes de déplacements.

Lorsque l’on sait qu’une voiture reste garée la majorité du temps (95% en moyenne, en Ile-de-France - Source : Enquête Globale Transports 2010), on imagine aisément que chacune d’entre elles ne peut privatiser cet espace public sans durée limitée.

Aussi, la gestion du stationnement payant vise à garantir l'équité de traitement des citoyens sur la voie publique, en fonction de la politique fixée par le Conseil de Territoire.

Fluidifier la circulation

Le stationnement payant permet de réduire le nombre de véhicules « ventouses », pour améliorer le fonctionnement général de la ville :

  • il fluidifie la circulation, dégage des espaces de livraison et rend plus efficace les échanges commerciaux, l’activité économique en ville ;
  • il facilite l’accès au secteur commerçant des centres villes (en limitant l’accès des pendulaires actifs en automobile et en facilitant le stationnement résidentiel) et le travail des professionnels mobiles ;
  • il limite l’impact des voitures des particuliers sur la qualité de l’air en ville.
     

Dernière Minute