GRAND PARIS
Seine Ouest

9 route de Vaugirard

92196 Meudon Cedex

Vous êtes ici :

Les innovations

Quelles sont les innovations en matière de stationnement ? Comment rouler plus responsable ?

Les applications existantes

Le tAffiche innovationerritoire de GPSO a été l’un des premiers à bénéficier du paiement du stationnement par smartphone, avec le service PayByPhone.

La recherche de nouvelles solutions innovantes pour faciliter le quotidien des habitants est une priorité de GPSO. Sachant que plus de 20% des véhicules circulant en ville sont à la recherche d’une place de stationnement, l’enjeu en termes de pollution, de gain de temps et de qualité de vie en ville est colossal. 

De nombreuses applications sont utiles et méritent d’être testées puis adoptées ! Mutualisation des parkings, réservation de places, prédiction des places disponibles…voici quelques services à votre disposition :

  • Path to park est une application qui informe le conducteur sur la prévision de places disponibles à proximité. Ce service, utilise un système de « prédiction », grâce à un algorithme de calcul et à de nombreuses données récoltées. 
  • Be Park , Yes park et ZenPark commercialisent auprès du grand public de places de parking issues de la sphère privée (entreprise, hôtel, centres commerciaux, copropriétés, collectivités).
  • OPnGO permet de localiser le parking le plus proche, de réserver sa place et même de payer son stationnement.

Pour en savoir plus : So Mobility

Comment rouler plus responsable ?

L’usage de l’automobile en ville n’est pas sans impact sur l’environnement : pollution, utilisation des ressources fossiles, saturation de l’espace, bruit…De nouvelles solutions permettent de diminuer les nuisances et les effets néfastes sur la qualité de vie en ville : motorisation moins polluante, optimisation des usages, au quotidien et pendant les épisodes de pollution.

Le stationnement pour les véhicules électriques

BornesVEGPSO promeut l’usage des voitures électriques et proposent des infrastructures dédiées à ces véhicules propres et silencieux.

Dans le cadre du service Autolib’, des abonnements dédiés à la recharge de voitures électriques sont proposés aux particuliers et aux professionnels (« recharge auto » et « recharge entreprise »).
 Ils peuvent ainsi recharger leurs véhicules sur les bornes Autolib’ moyennant un abonnement et un coût d’usage peu élevé (15€ d’abonnement la première année, pour la recharge : 1€ l’heure, 3€ les heures suivantes et 6€ la nuit).
GPSO compte actuellement 61 stations Autolib’ en service, comprenant en moyenne 6 bornes de recharge.

Le site internet et l’application mobile Charge Map permettent aux utilisateurs de localiser facilement les points de charge publics et privés.

A compter du 1er janvier 2018, les résidents qui disposent d’un véhicule 100% électrique, hydrogène, ou gaz bénéficient de la gratuité du stationnement sur voirie.

Le stationnement pendant les épisodes de pollution

Stationnement résidentiel gratuit lors des épisodes de pollution :

Pour inciter les automobilistes à ne pas utiliser leur véhicule,  les abonnés résidents sont exonérés des droits de stationnement dès l’annonce par GPSO d’un dépassement du seuil d’information du public en cas de pic de pollution (niveau 1). La gratuité est maintenue jusqu’à la fin de l’épisode. Aucun remboursement ne pourra être accordé aux titulaires d’un forfait de stationnement ; le prix du forfait tenant compte de cette possibilité de gratuité dans des cas exceptionnels.

Comment être informé des épisodes de pollution ?alerte pollution  1 vignette miniweb

Dès que les prévisions d'AIRPARIF laissent présager un risque de pollution pour le lendemain, GPSO lance une procédure d'information auprès des villes, qui se chargent de relayer le message auprès du grand public via les panneaux lumineux, les sites internet, les standards de mairies, mais aussi auprès des personnes dites sensibles (enfants, personnes âgées...).
Par ailleurs, il est possible d’obtenir directement l’information par SMS en s’inscrivant au service d’alerte de GPSO.

Pour en savoir plus

Covoiturage

L’usage de la voiture en Ile-de-France

////

Selon l’enquête globale transport de 2010, en Ile-de-France, la voiture est utilisée pour 15,5 millions de déplacements par jour, soit 38% des déplacements (le premier mode étant la marche) : 1,46 déplacements par personne et par jour sont ainsi effectués.

7 ménages sur 10 possèdent au moins une automobile : le parc automobile des ménages est composé de 4,9 millions de véhicules, il a augmenté de 6% par rapport à 2001. Ces données varient selon les territoires. Ainsi, dans les Hauts-de-Seine, 73,1% des ménages sont motorisés, et 19,6% sont multimotorisés.

De 2001 à 2010, la mobilité individuelle en voiture a continué de croître pour les résidents de la grande couronne, alors que Paris et la petite couronne enregistrent une forte baisse.

L’usage de la voiture varie non seulement géographiquement, mais aussi selon les catégories socio-professionnelles des actifs :

  • les cadres et employés sont sous-représentés parmi les conducteurs : leurs emplois sont souvent situés en zone dense avec une offre de transports en commun attractive ;
  • les ouvriers utilisent la voiture pour plus de la moitié de leurs déplacements : leurs lieux de travail sont situées dans des territoires périphériques et leurs horaires de travail parfois décalés ;
  • les professions intermédiaires constituent la catégorie socio-professionnelle la plus représentée parmi les usagers de la voiture ;
  • les chefs d’entreprises, les artisans et les commerçants utilisent la voiture de façon individuelle en majorité, notamment dans le cadre de leurs déplacements professionnels.

Quel que soit le motif, la part modale de la voiture est importante :

  • domicile-travail : 44% de trajets en voiture (40% en transports en commun)
  • domicile-achats : 37%
  • domicile-loisirs : 37%

////

Dernière Minute